| Non classé

Ce vendredi soir , c’était semble-t-il inédit à Die de voir se rassembler avant un premier tour des militants de partis (Parti communiste, Europe Ecologie Les Verts), de mouvements (La France Insoumise, Diois en communs), et de très nombreux citoyens non affiliés, ces derniers constituant sans doute le gros de la troupe, une centaine de personnes au total. Certains venaient même d’autres communes du Diois, intéressés par la dynamique qui se crée et par les possibles synergies intercommunales.

Nous étions tous réunis dans l’idée de ne pas reproduire les erreurs du passé ayant mené à la division du camp progressiste, en faisant le constat que les urgences écologique, sociale et démocratique dépassent les clivages partisans. Mais encore, lors de la séance de questions ouvertes, les citoyens présents ont très clairement affirmé leur attachement à la mise en place d’un modèle participatif et consultatif sur Die, pour un réel exercice démocratique exonéré de dominations partisanes.

La rencontre a commencé par la prise de parole des représentants de différents groupes, suivi de la projection d’un court film exposant les compétences dévolues à la municipalité. Ensuite, une séance de travail collectif en petits groupes a permis aux participants d’exposer leurs premiers souhaits pour la ville de Die, dont certains étaient parfois transversaux, comme la mobilité par exemple. On a donc esquissé une première ébauche du programme, qui fera l’objet d’autres travaux de concertation pour être enrichie.  Au passage, les participants ont pu s’inscrire dans les divers groupes pour continuer le travail, avec un très vif intérêt pour le groupe de pilotage, preuve que nombreux sont ceux qui ont envie de s’impliquer.

Une séance de questions ouvertes a enfin permis aux habitants de partager leurs interrogations et d’exprimer plus largement leurs souhaits et leurs convictions. La réunion s’est terminée par un apéritif convivial, avec du bon son à la programmation musicale (Merci Louis !).

On saluera donc le succès de cette première réunion publique qui lance notre campagne pour les élections municipales. D’autres suivront, avec toujours le principe de travailler de manière participative : nous souhaitons que ces réunions préfigurent la manière dont se déroulera l’exercice du pouvoir municipal si nous devions bénéficier de la majorité des suffrages des habitants. Les tâches restantes sont nombreuses et le temps est court. Il nous faut définir un nom, continuer la réflexion programmatique, nous entendre sur les règles de prise de décision dans cette nouvelle entité collaborative et hétérogène, constituer une liste, remplir les formalités administratives, argumenter et convaincre ! Dans cette aventure, plus nous serons nombreux, plus nous pourrons nous répartir le travail et être efficaces. Une nouvelle réunion publique est prévue pour le 15 novembre. Alors rejoignez-nous !

Diois en communs

 

 

Les commentaires sont fermés.