Autour de la table, sont réunis Eric Sicard, Hervé Cassar, Nathalie Gueino et Baptiste Lefort pour présenter le mouvement créé il y a plus d’un an. Diois en commun(s), à l’heure actuelle, c’est l’adhésion de cent cinquante personnes, préoccupées par l’inertie des pouvoirs publics face aux problématiques climatiques, économiques, sociales et la mise à mal des services publics dans les territoires ruraux. C’est conjuguer les compétences de chacun et d’opérer de manière collégiale et horizontale, un sursaut citoyen face à la transformation, souvent incomprise, de la société. Diois en commun(s) est un groupe ouvert à tous et a rédigé un manifeste, sur lequel il s’appuie pour tenter de solutionner les carences et les enjeux pour une économie locale bienveillante et pérenne.

> Ecouter l’interview sur le site de RDWA

Les commentaires sont fermés.